Anciens élèves

Après l’Atelier… les anciens du Magnolia

Présentation des anciens élèves du Magnolia en vidéo

Orianne Zanone

www.oriannezanone.com

shapeimage_3-2

L’Atelier du Magnolia a été le premier lieu qui m’a permis de créer artistiquement en dehors de la pratique scolaire. J’y ai appris plusieurs techniques de peinture et dessin, j’ai pu expérimenter différentes approches, beaucoup plus librement qu’à l’école 😉 J’ai reçu, ici, ma première attestation artistique en 2001 après 3 ans d’atelier.
Depuis , mon parcours artistique n’a cessé d’évoluer. Après l’obtention de mon bachelor à l’ECAL (Ecole Cantonale d’Art de Lausanne) en 2009, j’ai poursuivis ma pratique et garde la plus grande partie de mon temps dédié à la création et à la réalisation d’expositions.

Brigitte Besson

brigittebessonphotography.tumblr.com

www.brigittebesson.com

shapeimage_4
J’ai eu la chance de suivre les cours d’Anne-Laure durant plusieurs années à l’atelier Magnolia, suite de quoi j’ai éprouvé l’envie de reprendre mes études dans un milieu artistique.

Je suis actuellement en deuxième année à l’école d’art appliqué de Vevey, en section photographie.
J’ai envie au travers de cet espace, de vous présenter Anne-Laure, non pas comme nous la connaissons en tant que professeur, mais comme l’artiste en action, dans la réalisation de son dernier travail personnel.

Mélanie Pittet

shapeimage_5
J’ai passé la porte de l’atelier du Magnolia en 2001 et y suis restée jusqu’en 2005. J’ai intégré le cours ado, afin de laisser mes petites mains s’adonner à leur passion pour les arts visuels, sous les précieux conseils d’Anne-Laure.
Autant intéressée par l’aspect pratique que théorique, je suis entrée en 2009 en Histoire de l’art et Histoire du cinéma à l’Unil. Aujourd’hui, j’entreprends un Master en études muséales à l’Unine. Je continue à peindre, ainsi qu’à illustrer mes voyages dans un carnet, afin d’entrainer mon coup de crayon devenu plus mûr et toujours aussi virevoltant quand il s’agit de créer.

Stephan Kellenberger

www.stephankellenberger.ch

web-erable1336
J’ai suivi des cours avec Anne-Laure de 2000 à 2008, en passant par les cours des techniques et de la composition, suivis par l’atelier libre pendant plusieurs années. Ces cours m’ont donné envie d’expérimenter avec les différentes techniques.
J’ai un travail dans le domaine biomédical et je suis peintre dans mes heures libres. Depuis 2008 j’ai un atelier à Renens. Dans mes approches je mélange souvent les techniques. Thèmes préférés sont la nature et les êtres humains.

interview de Stephan Kellenberger

Blaise Raccaud

www.blaiseraccaud.com

shapeimage_7

C’est en 2007 que je pousse pour la première fois les portes de l’atelier d’Anne Laure. N’ayant pas un don pour le dessin, c’est avec elle que je vais préparer mon dossier pour pouvoir commencer ma formation de bijoutier en 2008.
L’ambiance de l’atelier et les techniques apprises vont faire naître mes premières esquisses.

C’est donc avec ces bases que je peux, maintenant, réaliser mes créations.
Poussé par mon envie de création, début 2013, que je me suis installé en tant qu’artisan bijoutier – joaillier indépendant, à Lausanne. J’écoute et je discute des envies, des goûts et des souvenirs de mes clients. C’est par ces échanges que plusieurs croquis naissent pour accorder ma pensée à la leur. C’est seulement après cela qu’un bijou unique et personnalisé peut être réalisé.

interview de Blaise Raccaud

Charlotte Richard

www.conservation-restauration-art.com

shapeimage_8

Passionnée par l’art depuis mon enfance , j’ai fréquenté l’Atelier du Magnolia de 14 à 17 ans dans le cours adulte.
Les peintures que j’ai réalisées pendant ces cours m’ont permis de préparer un dossier pour une école de Restauration d’Œuvres d’Art.
Je travaille maintenant depuis plusieurs années en Restauration d’Œuvres d’Art et je souhaite très prochainement ouvrir mon atelier à Lausanne.

Je remercie Anne Laure de tout cœur pour m’avoir transmis son savoir-faire et sa passion pour la peinture.

Pauline Gremaud

shapeimage_9

Je m’appelle Pauline et j’ai 16 ans.

J’ai donc eu la chance d’avoir l’expérience d’Anne-Laure pour la mise en forme de 2 dossiers qui aujourd’hui m’ont fait entrer dans une école de préparation d’art!
Ce qui n’enlève pas mon envie de continuer les cours énergétique d’Anne-Laure

Nicole Joheir

contact: nicole.joheir@bluewin.ch

shapeimage_10

« La peinture est comme un fil rouge, une constante dans ma vie, parfois à dose homéopathique, tantôt en abondance, jamais vraiment absente.

Anne-Laure m’a guidée et accompagnée dans son atelier du Magnolia magique de 2000 à 2012 et m’a permis de m’épanouir tout en progressant dans mon travail personnel. Anne-Laure a toujours trouvé le mot juste au moment juste pour me permettre d’apporter la touche finale à ma toile, pour m’encourager, pour remettre en question ma façon de peindre, me remettre en question, changer mon angle de vue, illuminer mes zones d’ombres.
Je la remercie de tout coeur pour tout ce qu’elle m’a apportée et continue à m’apporter. « 

interview de Nicole Joheir Weber

Léa Pereyre

claire-lea.com

shapeimage_11

La 1ère fois que je suis arrivée au Magnolia, j’avais belle et bien une passion, mais celle des chevaux et de les dessiner. C’était en 2004. Avec le temps, Anne-Laure m’a appris a découvrir le dessin, la figuration comme l’abstraction, les couleurs, les différents médiums mais aussi à me découvrir et c’est ainsi que j’ai voulu continuer, et même d’y envisager mon futur. Après mon BAC je suis allée à Paris à l’ESAG Penninghen (école de dessin appliqué) pour y faire l’année préparatoire. A mon entrée nous avons été soumis à un test pour déterminer notre niveau, et à ma grande surprise j’ai été dans la meilleure catégorie;  il faut dire que j’avais eu un très bon professeur au préalable…!
Après cette année préparatoire je suis revenue en Suisse pour faire l’ECAL, étant sûre désormais de vouloir faire design industriel. Durant ces années j’ai eu l’occasion d’être exposée au salon du design de Milan en 2014 (exposition « delirious home » gagnante du design award 2014), et lors d’une exposition à Singapour dans le cadre d’une collaboration avec une école de design industriel de Singapour (la NUS). Aujourd’hui je finis ma 3e année de bachelor, le dessin restant toujours mon outils de travail préféré…

interview de Léa Pereyre

interview d’ Orly Rosenzweig

interview de Valérie Portmann

interview de Joanna Mouly Ingarden

interview de Dan Dwir Ingarden

interview de Angelina Casadei

interview de Mariana Caldeira

Virginie Bréton

site Virginie

« De la peinture à la photo, il n’y a qu’un pas. »

J’ai passé de nombreuses années aux côtés d’Anne Laure. Des années d’une richesse incroyable, tant sur le plan artistique qu’humain. Des années durant lesquelles j’ai appris beaucoup plus que des techniques de peintures et de dessin.

En effet, à l’atelier du Magnolia, on apprend à OSER : Oser exprimer sa sensibilité, Oser la différence, oser oser,… bref, OSER ETRE SOI !

C’est un lieu où la créativité règne en maitre, où l’on apprend à être bienveillant avec soi-même, dans le non jugement.

Cette approche a largement contribué à façonner mon univers photographique. Passionnée de photo depuis l’enfance, j’ai aujourd’hui à cœur de montrer, avec mon thème « abstraction urbaine », que la beauté est en toutes choses, même les plus insignifiantes et inesthétiques.